« Suis-je amoureux ? » Les signes qui ne trompent pas


Dans une relation, il est difficile de savoir si on aime la personne un peu, beaucoup, passionnément ou à la folie. Même si l’amour n’est pas une science exacte, il y a des signes qui ne trompent pas. Dans ce dossier, nous allons vous aider à savoir si vous êtes amoureux ou non.

Amour ou amitié ?

Avant d’aller plus loin, il faudra d’abord que vous définissiez clairement la relation que vous avez avec la personne. La barrière qui sépare l’amitié de l’amour est infime et souvent, on n’arrive pas à se situer. En amitié, il n’y a acun rapport charnel et sexuel. Cependant, on peut très bien cacher son amour derrière cette amitié et se priver de ces rapports. Vous pouvez ressentir plus que de l’amitié envers votre ami si vous préférez passer du temps avec lui ou avec elle qu’avec d’autres personnes. Lorsqu’on éprouve de l’amour, un texto de la part de la personne suffit pour vous rendre joyeux, un petit geste vous rend jaloux, on calcule ses coups pour se faire désirer.

 

Etre amoureux, c’est quoi ?

On peut dire qu’on est amoureux, lorsqu’on ressent des émotions très fortes et soudaines à l’égard d’une personne. On ne peut pas vraiment dire que vous êtes « amoureux » aux premiers instants avec la personne, on dira que vous l’appréciez. C’est en communiquant avec elle que votre cœur va prendre le contrôle et vous n’allez plus être guidé par votre raison. Là, vous êtes amoureux. Au fil du temps, lorsque les sentiments grandissent, l’expression « tomber amoureux » n’est plus approprié, on utilisera plus « aimer ».

 

Oui, vous êtes amoureux : les symptômes

La « maladie d’amour » connaît quelques symptômes qui vont vous affecter psychologiquement et physiquement. Vous êtes amoureux si rien qu’en pensant à la personne, votre cœur bat à la chamade. L’effet est encore plus palpable lorsque vous êtes avec elle. Cette expression « avoir des papillons dans le ventre » est aussi un symptôme. Elle se traduit par une sensation de chaleur dans le bas du ventre. Elle se produit en sa présence. Lorsqu’on est amoureux, on perd le contrôle sur la raison : vous pensez constamment à la personne, vous rêvez d’une belle vie avec elle… Quand la personne devient une motivation, ce n’est plus une simple affection.