Irritations intimes : les principales causes


Il n’y a rien de plus gênant que d’avoir des irritations dans les zones intimes. Prenant par surprise, ces démangeaisons ou ces douleurs peuvent venir de nombreuses causes. Nous évoquerons quelques-unes des sources d’irritation vaginale les plus courantes.

Les irritations cutanées dans les zones intimes

Le problème peut venir d’une sensibilité cutanée. C’est peut-être l’eau de la baignoire ou de la piscine qui irrite. Quelquefois, le souci vient aussi du produit utilisé pour la lessive. Dans tous les cas, il faudra chercher à trouver la cause exacte pour ensuite l’écarter. Puis, l’utilisation d’un produit mieux adapté pour la toilette intime devrait résoudre le problème. En cas de vraie maladie de la peau, de type eczéma ou urticaire, il faut consulter le médecin de famille. Le dermatologue, voire le gynécologue, peut aussi aider.

 

 

La mycose vaginale est souvent en cause

Notre corps héberge de nombreux êtres microscopiques. Certains sont indispensables pour la digestion ou le système immunitaire. D’autres font tout simplement partie de la flore. C’est le cas des champignons. Parmi eux, il y a les candidas albicans. Ces derniers sont à l’origine de la mycose. Cette infection se manifeste par la démangeaison ou l’irritation des zones intimes. Des pertes blanches pourront aussi être observées. L’utilisation d’un produit antifongique, naturel de préférence, devrait régler le problème.

D’autres causes d’irritation à craindre

Un certain nombre de maladies s’accompagnent d’irritation des zones intimes. Il faudra particulièrement être attentif aux symptômes. Contrairement à la mycose et la vulvodynie qui restent généralement sans gravité, les infections sexuellement transmissibles peuvent occasionner d’autres dégâts que les irritations. Alors, en cas d’odeur ou de sensation de brûlure, il faut consulter. Les MST se manifestent également par une poussée de fièvre et la présence de lésion. La plupart du temps, elles ne disparaissent pas après un toilettage intime avec des antifongiques ou des anti-levures.